Rooibos (thé rouge)

Le rooibos est un thé rouge au gout légèrement sucré. Il est mis en avant et commercialisé en tant que puissant anti-oxydant, cependant ses effets sont limités à cause de la mauvaise absorption (lors de la digestion) de sa molécule active principale l’aspalathine.

La majorité des vertus du rooibos sont pour l’instant uniquement supposées (et non prouvées), il faudra attendre des études scientifiques supplémentaires pour confirmer les effets du thé rouge sur la santé.

Sur cette page, je vais vous expliquer quels sont les bienfaits du rooibos. Vous découvrirez un récapitulatif de la recherche scientifique à son sujet, et de ses effets (prouvés ou non). Vous pourrez ainsi choisir de consommer du rooibos en connaissance de cause.

 

Résumé : ce qu’il faut savoir

Le rooibos est un thé préparé à partir des feuilles d’aspalathus linearis, une plante sud-africaine. Il est de plus en plus populaire, surtout à cause de son gout différent de celui des autres thés (moins amer), et aussi car il ne contient aucune caféine.

Il est mis en avant comme un thé aux puissants effets antioxydants et donc bon pour la santé. Cependant, la molécule principale du rooibos, l’aspalathine, est peu absorbée par le corps lors de la digestion. Le rooibos a donc bien un effet antioxydant, mais ce dernier est limité et 3 fois moins puissant que celui du thé vert.

Parmis les bienfaits du rooibos on compte donc ses propriétés antioxydants modestes, ainsi que le soulagement des troubles intestinaux et le blocage de l’absorption des glucides pendant la digestion. Il n’existe pas de preuves pour tous ces effets, qui restent uniquement supposés jusqu’à présent.

On attends des études supplémentaires pour confirmer les propriétés du rooibos et leurs bienfaits pour la santé. Nous vous conseillons de le consommer uniquement pour son gout, sans trop en attendre de ses propriétés en tant que complément alimentaire.

 

Informations techniques

Le rooibos est un complément alimentaire et un thé, consommé surtout comme antioxydant léger. On le trouve sous forme de thé ou de complément alimentaire, ces deux formes étant équivalentes.

Aussi connu sous le nom de : thé rouge, thé rooibos, aspalathus linearis

Ne pas confondre avec : thé rouge chinois (thé noir), rooibos vert (non fermenté)

 

Précautions d’emploi

Demandez toujours l’avis de votre médecin avant de consommer du rooibos, surtout si vous suivez un traitement ou que vous n’êtes pas actuellement en bonne santé.

Le rooibos influence les niveaux de l’enzyme métabolique CYP3A.

Il n’existe pas d’effet secondaire démontré pour le rooibos.

 

Posologie : dosage recommandé

On ne connait pas encore la dose optimale de rooibos pour bénéficier de ses effets sur la santé.

Nous vous conseillons de consommer entre 750mg et 2 500mg de feuilles de thé par jour, sous forme de complément, soit sous forme d’infusion (thé). Consommez votre rooibos de préférence en plusieurs fois sur la journée et avec un repas.

 

Recherche scientifique

Voici le détail de la magnitude des effets du rooibos sur la santé. Ces effets sont séparés en deux catégories : confirmés (prouvés) et supposés (non prouvés).

 

Effet confirmé

Le seul effet confirmé du rooibos est une légère baisse de l’oxydation. Le pouvoir antioxydant du rooibos est assez faible (trois fois inférieur à celui du thé vert), et dure seulement 4 à 5 heures après l’ingestion chez les personnes en bonne santé. Il pourrait cependant être plus prolongé (sans certitude) chez les personnes à risque de maladie cardiovasculaire.

 

Effets supposés

Le rooibos pourrait influencer légèrement les niveaux de glucose sanguin, sans que l’on ne sache s’il s’agit d’une diminution ou d’une augmentation. En effet deux études constatent des résultats contradictoires : l’augmentation chez des personnes saines, et la diminution chez des personnes à risque de maladies cardiovasculaires.

Le rooibos diminuerait légèrement le cholestérol total, tout en diminuant le cholestérol LDL (« mauvais » cholestérol) et en augmentant le cholestérol HDL (« bon » cholestérol). De même il y aurait une légère diminution des triglycérides sanguins. Ces effets plutôt positifs sont constatés uniquement chez les personnes à risque de maladie cardiovasculaire – et pas chez les personnes saines.

Enfin le rooibos pourrait diminuer modestement la lipoperoxydation, signe des pouvoirs antioxydants de ce complément. Cet effet serait lui constaté même chez des personnes saines.

Le rooibos n’aurait aucune influence sur les paramètres suivants :

  • La pression artérielle
  • Le rythme cardiaque
  • L’acide urique
  • L’hydratation
  • La protéine C réactive
  • L’oxyde nitrique (NO)

Ces absences d’effets restent à confirmer (prouver) comme tous les autres effets supposés cités précédemment. Des études supplémentaires peuvent encore altérer la donne.

 

Dernières choses à savoir

Le rooibos vert contient plus d’aspalathine et pourrait donc présenter un effet antioxydant plus prononcé. Il est légèrement plus onéreux de par son procédé de fabrication plus compliqué.

Le rooibos pourrait présenter un effet bloqueur d’absorption des glucides, potentiellement plus puissant que celui du thé vert. Pour l’instant aucune étude n’a été effectuée pour étudier cet effet qui a uniquement été constaté sur un modèle animal.

Le rooibos ne présenterait aucun avantage particulier pour augmenter l’espérance de vie. Il montre cependant des signes intéressants pour combattre le VIH (mais pas sous forme de thé).

Sources (en anglais) : Wikipedia, Examine

2 réflexions au sujet de « Rooibos (thé rouge) »

  1. Bonjour,

    Sauriez-vous sous quelle forme, selon les connaissances à date bien entendu, le roiboos serait intéressant pour prévenir ou combattre le VIH, si non sous forme de thé ?

    Auriez-vous plus d’informations ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *